Championnats d’Afrique de judo 2021 : La moisson vierge des Camerounais

Championnats d’Afrique de judo 2021 : La moisson vierge des Camerounais

Les six judokas de la team cameroon ne sont pas parvenus à faire un podium en compétition individuelle à Dakar.

Flop ! La deuxième journée des Championnats d’Afrique de judo seniors dames et messieurs a été semblable à la précédente: aucune médaille côté Team Cameroon. Or, contrairement à l’ouverture, l’entraîneur national, Donna Ngo Batang, espérait faire un podium hier, 21 mai 2021. L’attente ici était ravivait du fait de la qualité des athlètes et de leur actif dans cette compétition. Hélène Wezeu (-63 Kg), Arrey Sophina (-70 Kg) sont arrivées à Dakar avec, chacune, un titre continental à défendre : la troisième place pour Wezeu et la deuxième pour Arrey. Il était donc question, à défaut de faire mieux, de conserver les acquis obtenus à la précédente édition des Championnats de décembre dernier à Antananarivo (Madagascar).

Hier à Dakar, Wezeu a perdu la petit finale (bronze). Elle a été battue par la Tunisienne Meriem Bjaoui. Quant à Arrey Sophina (-70 Kg)  et Léa-Victor Moutbeka (-81 Kg), les deux judokas camerounais ont été éliminés dès le premier tour. Leur sortie ne marque cependant pas la fin du parcours de la Team Cameroon à l’édition 2021 des Championnats d’Afrique de judo seniors. Puisqu’en les Camerounais prendront part à la compétition par équipe prévue ce dimanche, 23 mai 2021. Celle-ci mettra aux prises neuf équipes réparties en quatre poules. Tiré dans la C, les poulains de Donna Ngo Batang y seront opposés à leurs homologues de la sélection sénégalaise.

Dans l’ensemble, la deuxième journée des Championnats d’Afrique de judo de Dakar a encore été marquée par une nette domination des athlètes originaires de l’Afrique du Nord, notamment du Maroc. Les ambassadeurs du Royaume chérifien ont glané deux nouvelles médailles d’or en -63kg et -81kg. La Tunisie a confirmé sa présence : ses représentants ont décroché cinq médailles supplémentaires (1 or, 2 argent, 2 Bronze). L’Algérie a remporté sa première médaille d’or hier et termine cette journée avec trois médailles (1 en or, 2 bronze).

Côté Afrique subsaharienne, le Cap-Vert confirme sa progression en remportant une belle médaille d’argent après le bronze de la première journée. La Gambie remporte également une médaille d’argent en -73kg. Enfin, la deuxième journée a été également  marquée par le réveil du pays organisateur. Le Sénégal a remporté deux belles médailles de bronze en -81kg et -70kg.

Espoirs

Cette édition avait pourtant bien commencé côté camerounais. En effet, l’élection du nouveau président de l’Union africaine de judo (UAJ) avait été suivie de la désignation des responsables des commissions de l’institution. Alain Christian Kingue Dihang, président de la Fédération camerounaise de judo (Fécajudo) et allié du Malgache Siteny Thierry Randriana Solon, avait été reconduit dans son poste de directeur sportif en chef de l’UAJ. Malheureusement, sur les tapis, les performances des sportifs camerounais n’ont pas suivi cette reconnaissance des instances internationales.

Hélène Wezeu et Arrey Sophina, à la quête d’une qualification pour les Jeux Olympiques à venir de Tokyo, ont encore les championnats du monde. La compétition est prévue du 2 au 3 juin 2021 à Budapest (Hongrie). Seulement, si à Dakar les Camerounaises n’ont pas été en mesure de faire un podium, la tâche s’avèrera encore plus complexe au niveau mondial. Peut-être que l’objectif aidant, leurs efforts seront décuplés. Just wait and see.

B.M.B.

Bertille Missi Bikoun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *