OFFICIEL : Les Championnats d’Afrique (à nouveau) annulés

OFFICIEL : Les Championnats d’Afrique (à nouveau) annulés
Le président de la CAA, Hamad Kalkaba Malboum, ne sait plus à quel saint se vouer.

Les autorités sanitaires du Nigeria redoutent l’organisation, dans leur pays, d’un championnat international d’envergure en raison des risques de propagation d’une nouvelle vague d’infection du Covid-19.

Un  mauvais sort semble avoir été jeté sur la 21ème édition des Championnats d’Afrique d’athlétisme des seniors. Après l’Algérie, c’est au tour du Nigeria de jeter l’éponge. Dans une lettre circulaire adressée cet après-midi du 3 juin 2021 à l’ensemble des associations africaines d’athlétisme, le Directeur général de la Confédération africaine d’athlétisme (CAA) écrit : «c’est avec beaucoup de regrets que nous vous annonçons l’annulation des Championnats d’Afrique séniors qui étaient prévus à Lagos du 23 au 27 juin 2021». En effet, poursuit Lamine Faty, «après le souhait de report de l’Algérie, et prenant conscience de la nécessité d’offrir de la compétition à nos athlètes, la Confédération s’était résolue à trouver un pays hôte afin de sauver les Championnats».

Il y a exactement dix jours, le 25 mai 2021 précisément, un communiqué conjoint signé du président de la Confédération africaine d’athlétisme, Hamad Kalkaba Malboum, et du ministre des Sports du Nigeria, Sunday Dare, annonçait la tenue des Championnats d’Afrique des seniors du 23 au 27 juin 2021 à Lagos (Nigeria), en rattrapage du désistement de l’Algérie. On en était encore à se réjouir du sauvetage de l’organisation de cette compétition que la circulaire du Directeur général de la CAA  est venue doucher l’enthousiasme des athlètes : «Malheureusement, le Nigeria qui s’était engagé à abriter la compétition vient d’annoncer à la CAA que la Commission scientifique n’a pas donné l’autorisation pour abriter une compétition d’une telle envergure».

Lundi, 1er juin 2021 en effet, les autorités sanitaires nigérianes ont saisi le ministre Fédéral du Développement de la Jeunesse et des Sports sur la menace que pourrait constituer «L’organisation de l’édition 2021 des Championnats d’Afrique d’athlétisme, en ce moment précis, par rapport aux avancées déjà réalisées dans le cadre de la riposte nationale en vue de l’atténuation des effets de la pandémie du Covid-19». Monsieur Sunday Dare  a aussitôt informé la CAA de la rétractation du Nigeria.

Survie

Dans une correspondance adressée ce même 1er juin au président Hamad Kalkaba Malboum, le ministre nigérian des Sports écrit : «Le président du Comité de pilotage présidentiel m’a informé que le Nigeria ne peut accueillir un championnat international de cette envergure, du fait des risques de santé qui peuvent être liés au séjour, à Lagos, des athlètes venus de nombreux pays. Ceci compte tenu de la tendance croissante des cas de Covid-19 dans certains pays, couplée à une prévalence généralisée des souches mutantes du virus hors du Nigeria, ce qui pose la question d’importation des souches mutantes.» M. Sunday Dare évoque, «En outre, la vaccination d’une grande partie de la population […] retardée en raison d’une pénurie mondiale de vaccins, ce qui se traduit par le risque d’une nouvelle vague d’infection dans le pays

Initialement prévue du 24 au 28 juin 2020, la 21ème édition des Championnats d’Afrique d’athlétisme avait été décalée à 2021 en raison de la pandémie du Covid-19. La CAA et les autorités algériennes s’étaient cependant accordées pour rassembler la jeunesse sportive africaine à Oran du 1er au 5 juin 2021. Mais le 10 mai 2021, soit trois semaines avant le coup d’envoi des premières épreuves, un communiqué de la CAA indiquait que la compétition avait été victime des effets néfastes du Covid-19.

En clair, les autorités algériennes n’étaient pas prêtes à accueillir les Championnats d’Afrique d’athlétisme dans l’ambiance sanitaire mondiale actuelle, marquée par la résurgence du coronavirus et la survenue des souches mutantes.  Les mêmes raisons sont aujourd’hui évoquées par le Nigeria. L’annulation, une seconde fois des Championnats d’Afrique seniors, après un premier report, remet au goût du jour la question des chances de survie de l’édition 2021 en cette année olympique.  

Cette compétition sportive est d’autant plus importante qu’elle est à la fois préparatoire (pour les athlètes déjà qualifiés) et qualificative (pour ceux des athlètes en quête des performances de rang) pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Le rendez-vous majeur clôturant le quadriennal est prévu du 23 juillet au 8 août 2021 dans la capitale Nippone.

B.M.B.

Bertille Missi Bikoun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *