BAL 2022 : FAP ajuste son effectif pour les Play-Offs

BAL 2022 : FAP ajuste son effectif pour les Play-Offs
Charles Alexander MINLEND Jr.

Sur le chemin de la phase finale de la Basketball Africa League qui débute samedi prochain, le staff technique du club camerounais a dû procéder à des changements, parfois, au pied levé, pour lui donner une envergure à la dimension de ses ambitions.

C’est un équipe remaniée des Forces Armées et Police (FAP) de basket-ball messieurs qui a quitté Yaoundé ce lundi, 16 mai 2022 en début d’après-midi pour rallier Kigali. La formation camerounaise se rend dans la capitale rwandaise qui va accueillir, du 21 au 28 mai 2022, la phase finale de la Basketball Africa League (BAL). Conscients des enjeux qui attendent le club camerounais à Kigali et, surtout, fort de l’objectif qu’il s’est fixé en début de compétition, le staff technique des FAP a dû trancher, des fois, dans le vif, pour donner au club une envergure à la dimension de ses ambitions. C’est ainsi qu’Ebaku, jusque-là capitaine il y a encore quelques jours, a été laissé à quai.

«Le capitaine Ebakuh Akumenzoh a été coupé. C’est un choix opéré par le staff technique qui lui a préféré Ngaransou, qui n’était pas là pendant la saison régulière. Une décision forte, mais une décision sportive, uniquement», soutient Yves Tsala, responsable de la communication de la Fédération Camerounaise de Basketball (Fécabasket). Au cours d’un entretien publié dans ces mêmes colonnes il y a quelques jours, l’expert de la boule orange relevait déjà les insuffisances du capitaine des FAP en ce qui concerne son apport à la performance du groupe durant la saison régulière de la BAL.

Ces appréhensions se sont avérées fondées. Pour preuve, le joueur n’a pas été retenu dans l’effectif des FAP devant disputer les Play-Offs de la BAL 2022. «Ebaku n’a pas convaincu. Et même au Final Four du championnat local qui a suivi leur retour, ses performances ont toujours été jugées décevantes. Il en aura été de même durant le stage préparatoire aux Play-Offs», explique Yves Tsala. A la place du capitaine Ebaku, le staff a décidé de prendre Yves-Louis Ngaransou. Le joueur se rend à Kigali avec un esprit revanchard. Présent à la première édition de la BAL, il n’avait cependant pas  été retenu pour aller du côté du Caire en avril dernier. Pourtant, il avait été enregistré pour l’édition 2022 de la BAL.   

Cédric TSANGUE KENFACK, nouveau capitaine des FAP.

Pour Kigali, le brassard a été remis à Cédric Tsangue Kenfack, l’un des leaders des FAP dans le vestiaire comme sur le terrain. C’est à lui que revient la charge de conduire les troupes vers l’atteinte de l’objectif initial du club qui est de parvenir en demi-finales de l’édition 2022 de la BAL. Mais dans sa quête de l’excellence, le coach François Enyegue devra faire sans Cédric Essome. Malgré les efforts effectués pour le récupérer, le meilleur défenseur des FAP ne s’est pas remis de sa blessure contractée au Caire : une élongation au niveau du mollet droit. Il a été remplacé à son poste par Charles Alexander Minlend Jr, jeune camerounais évoluant du côté des Etats-Unis et qui fera ses débuts à la BAL.

Titulaire d’un passeport camerounais depuis moins de 18 mois, il s’agira de la première compétition que le fils de Charles Arnaud Minlend, ancien international camerounais de basketball ayant évolué aux Etats-Unis, effectuera avec une formation de son pays d’origine. Talentueux basketteur, les Play-Offs de la BAL sont l’opportunité pour Alexander Minlend Jr de traduire dans les faits tout le bien qu’on pense de lui. La BAL lui servira également de vitrine pour relancer sa carrière qui a connu un coup d’arrêt du fait d’une blessure au genou droit. Celle-ci l’avait tenu éloigné des parquets jusqu’à la mi-décembre 2021.

Le cas Wamukota

Alors que François Enyegue en était encore à se satisfaire de sa pioche pour les Play-Offs, le technicien a dû vite déchanter. L’international kenyan Tom Wamukota sollicité pour renforcer le secteur offensif des FAP a eu des problèmes d’accréditation. «Il ne fait plus partie de notre effectif. Il a été recalé par les engagements de FIBA Afrique et la BAL», nous affirme le coach principal joint au téléphone cette mi-journée. Selon des indiscrétions, le système aurait rejeté l’accréditation du Kenyan. En cause, la présence du nom de Wamukota  sur la liste d’engagement donnée depuis le premier tour de la BAL par Cobra Sports, alors même que le joueur n’a pas été à la saison régulière du Nil avec le club du Sud-Soudan.

 «Il a été remplacé par Abdou Diallo, un joueur qui évolue à Avignon, en France. Il nous a rejoint hier [15 mai 2022, Ndlr] et fait partie du voyage», a confié François Enyegue depuis l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen, au moment de l’échange. Le Sénégalais appelé au pied levé joue aux postes 4-5. Il complète la liste des renforts africains des FAP où l’on retrouvait déjà le Cap Verdien Joël Almeida.

Bertille MISSI BIKOUN

Liste finale de FAP

  1. Cyrille Liale
  2. Yanis Ndjonga
  3. Etienne Tametong
  4. Jean-Louis Ngaransou
  5. Brice Eyaga Bidias
  6. Cédric Tsangue Kenfack (cap)
  7. Tyjhai Byers
  8. Alexis Wangmene
  9. Joël Almeida
  10. Abdou Diallo
  11. Morman Deshaun
  12. Alexander Minlend Jr
  13. Ulrich Chomche

Coach: Enyegue

Assistant 1: Mbabi

Assistant 2: Njie

Bertille Missi Bikoun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *