Coupe du Monde « Qatar 2022 » : La FIFA retient Elvis Noupue

Coupe du Monde « Qatar 2022 »  : La FIFA retient Elvis Noupue

Le Camerounais figure parmi les dix arbitres assistants retenus en Afrique sur les 69 désignés pour officier durant la Coupe du Monde «Qatar 2022».

En l’absence de ses compatriotes, Elvis Guy Noupué Nguegoué sera le porte-étendard de l’arbitrage camerounais à la 22ème édition de la phase finale de la Coupe du monde. L’arbitre assistant international a été retenu par la Commission de l’Arbitrage de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), aux côtés de sept autres de ses pairs du continent, pour officier en fin d’année du côté du Qatar.

Par ce choix, l’employé de la Fonction publique camerounaise (NB : il est cadre administratif à la Cellule de Suivi des Commissions de Passation des Marchés du ministère des Marchés publics, NDLR) gravi un échelon de plus dans sa déjà riche carrière d’arbitre. Il s’agit mieux d’une consécration pour Elvis Guy Noupue qui connait une progression constante dans l’arbitrage. International depuis 2013, il ne se passe plus de compétition en Afrique à laquelle le Camerounais n’est pas invité à officier.

Ces dernières années, le natif de Bertoua, dans le Sud du Cameroun, a fait pas mal de match en compétitions africaines. Son fait d’arme reste sans nul doute la finale de la Coupe d’Afrique des Nations de 2019, en Egypte. Sa première finale d’une CAN des seniors. Elvis Noupué faisait partie du trio arbitral alors conduit par Alioum Sidi et dans lequel on retrouvait, par ailleurs, Evariste Mekouande, tous deux ses compatriotes avec qui il a très souvent été aligné. Depuis lors, le Camerounais a enchaîné les compétitions majeures de la CAF. D’abord le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) de 2020 disputé du 14 janvier au 7 février 2021 au Cameroun. S’en est suivie la CAN 2021 qui a eu lieu du 9 janvier au 6 février 2022 toujours dans son pays d’origine.

Il en est des tournois comme des compétitions interclubs. En 2020, Elvis Noupué faisait du trio arbitral qui a officié  lors de la finale de la Coupe de la Confédération de la Caf ayant opposé le RS Berkane (Maroc) à Pyramids (Egypte). En 2021, la CAF le désigne pour faire partie de l’équipe d’arbitres devant conduire la finale de la Ligue des champions opposant Kaiser Chiefs (Afrique du Sud) à Al Ahly (Egypte) au Maroc…. L’évolution de l’arbitrage aidant, l’introduction de la vidéo assistance oblige, désormais, les arbitres à ouvrir leur champ de compétences. Du moins, pour ceux qui ambitionnent performer.

Challenge

D’officier de champ, l’arbitre formé à la nouvelle technologie peut également être sollicité pour officier du côté de la VAR, une technique encore peu maîtrisée par les arbitres du continent. D’où les formations dispensées par la CAF et/ou la FIFA. «La technologie est désormais partie intégrante du football de haut niveau. Il est impératif de s’arrimer à cette nouvelle donne», explique-t-il au sortir d’une formation organisée en janvier 2021 à Douala.

Elvis Noupué est le seul licencié camerounais et de la sous-région Afrique centrale à pouvoir officier comme arbitre assistant de la VAR. Désormais, il  n’officie plus que le long de la ligne de touche et de but. De même que son rôle ne se limite plus qu’à lever son fanion pour signaler une position de hors-jeu. Le Camerounais fait désormais partie des quatre arbitres assistants spécialisés dans l’arbitrage par vidéo assistance. Ce qui permet à Elvis Noupue, 39 ans, de voir sa visibilité et sa notoriété accroître. La bonne nouvelle de cette année de Coupe du monde est que le Camerounais fait partie des 69 arbitres assistants retenus par la FIFA pour officier au Qatar. De quoi flatter son égo. Mais dans un contexte de suspicion accentuée de l’arbitrage en Afrique, Elvis Noupué se devra de mériter l’espoir placé en lui.

Roman NDZANA

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *