TCI du Cameroun 2022 : La concurrence s’annonce rude

TCI du Cameroun 2022 : La concurrence s’annonce rude
SNH Vélo Club a quasi reconduit la quasi totalité de son équipe de 2021 (ici présente). Clovis Kamzong entend défendre son maillot jaune coûte que vaille.

La Fédération Camerounaise de Cyclisme a rendu publique ce mardi, 31 mai 2022, la liste des candidats à la succession du Camerounais Clovis Kamzong Abossolo de SNH Vélo Club.

Soixante !!! C’est le nombre de coureurs venus d’Europe, d’Afrique et du Cameroun et annoncés sur la ligne de départ de la 18ème édition du Tour Cycliste International du Cameroun prévue du 4 au 12 juin prochain. A quatre jours du lancement des premiers coups de pédales, à Douala, les états-majors des équipes inscrites et ayant confirmé leur participation à la compétition se mobilisent afin de régler les ultimes détails sportifs. Côté Cameroun, pays hôte représenté par deux équipes, le challenge s’annonce énorme, aussi bien pour la Cameroon Team que pour SNH Vélo Club, détentrice du maillot jaune.

De part et d’autre, en effet, l’enjeu sportif qui est le même : conserver le maillot jaune remporté lors de l’édition 2021. Et pour mettre toutes les chances de son côté, Martinien Tega, le directeur sportif de SNH Vélo Club, mise sur les têtes couronnées de l’écurie qu’il entend reconduire. L’équipe sera conduite par son capitaine et champion du Cameroun en titre : Clovis Kamzong Abossolo. Vainqueur du Tour Cycliste International du Cameroun 2021, le cycliste sera secondé par Artuce Tella, Yaou Gadji, Michel Boris Tientcheu, Rodrigue Kuere Noumawe et Fabrice Chofor. L’équipe nationale du Cameroun sera, quant à elle, emmenée par Bissa Badodja qu’entoureront Jérémie Kossoko Sadikou, Yvan Njonkoue, Marios Fouekeng, Jordan Kamdem et Stève Nguiguem. 

C’est une Lapalisse que de préciser ici que les locaux auront fort à faire. Comme lors des précédentes éditions, les coureurs camerounais vont challenger quelques grands noms du cyclisme africain tels Moïse Mugisha, Samuel Nvonkuru, Étienne Tiyizere du Rwanda, El Arbaoui Adil, Sabbah El Houcaine, Ed-Doghmy Achraf du Maroc,  Paul Daumont et Nkiema Bachirou du Burkina-Faso, Cissé Issiaka  et Sanogo Abou de Côte-D’Ivoire, Yusuf Abdulmalik Alhassan et Alhassan Shamsudeen du Nigeria et, enfin, Jimmy Mohindo Kyaviro et Daniel Kinanda Ishara de la République Démocratique du Congo (RDC).

Reconnaissance de l’itinéraire

Au-delà de la rivalité africaine, l’on devrait assister à un duel opposant les coureurs du continent à leurs homologues venant d’Europe. La légion occidentale arrive tout droit de France, notamment du Club de la Défense. On y retrouve Julien Louis Jean Amadori, Adrien Antoine Aurélien Cadeau, Axel Jean-René Taillandier ou encore le «vieux briscard» Vincent Julien Xavier Graczyk. Dans les rangs de l’écurie Martigues Sports, plusieurs noms dont certains cyclistes qui n’en seront pas à leur première expérience au Cameroun. Il s’agit de Christian Klopper, Luc Fabien Maxime De Simone,  et Alloro Matteo Julien Rosario, Andreev Yordan Todorov pour ne citer que ceux-là.

Toutes choses qui poussent à affirmer que la 18ème édition du Tour Cycliste International du Cameroun sera tout, sauf une balade touristique. Même si la beauté des paysages pourrait le laisser penser. Toujours est-il que pour les cyclistes locaux, l’heure est à la reconnaissance de l’itinéraire. L’exercice a également pour objectif d’évaluer les difficultés auxquelles ils feront face le moment venu. C’est dire si la succession du Camerounais Clovis Kamzong Abossolo de SNH Vélo Club sera âpre et très disputée.

Les équipes sont attendues à partir du jeudi, 2 juin 2022, en même temps que le président des commissaires de course désigné par l’Union Cycliste Internationale (UCI). Le Hollandais Pim Kroon foulera le Cameroun ce même jeudi, par Douala, où sera organisée vendredi, 3 juin prochain, la cérémonie protocolaire de présentation des équipes. Les premiers coups de pédales seront donnés le 4 juin 2022, à la faveur d’un critérium de 123,3 km dans l’arrondissement de Douala III ème.

Roman NDZANA

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *