Championnats d’Afrique seniors 2022 : Que peut la Team Cameroon à Maurice

Championnats d’Afrique seniors 2022 : Que peut la Team Cameroon à Maurice
La Camerounaise, championne de l’Université de Houston, a pulvérisé ses concurrentes dans son épreuve de prédilection ce 22 avril 2021 lors des «USA Univerity women’s Disc» avec un jet à 58m05.

Revue des forces en présence à une semaine du démarrage de l’évènement qui reprend droit de cité du 8 au 12 juin prochain à Saint-Pierre après une parenthèse forcée de quatre ans.

A l’analyse de la liste des athlètes camerounais retenus pour prendre part aux 22èmes Championnats d’Afrique d’Athlétisme, il se dégage plusieurs constantes. Tout d’abord, l’équité dans le choix des athlètes : l’on dénombre cinq dames pour autant de messieurs. Soit un total de dix athlètes qui devront défendre les couleurs nationales du 8 au 12 juin prochain à Maurice. Autre fait : la sélection a été opérée tant au niveau local (07) que dans la diaspora (03). La présence remarquée des spécialistes des concours comparée aux professionnels des courses est l’autre constante de la liste rendue publique lundi, 30 mai dernier par la Fédération Camerounaise d’Athlétisme (FCA).

Bien qu’en nombre réduit, l’objectif, à Maurice, est de faire mieux qu’en 2018 à Asaba (Nigeria). Les espoirs que ses performances sportives et son potentiel suscitent auprès des responsables techniques fédéraux font de Nora Monie Atim, la valeur sûre de la Team Cameroon à Saint-Pierre. L’athlète sera engagée dans les concours de disque et de poids. Son record à 58.04m fait d’elle l’actuelle numéro trois africaine au lancer du disque. Toute chose qui porte à croire que l’étudiante aux Etats-Unis d’Amérique peut ramener l’or dans l’un et/ou l’autre concours.

Véronique Kossenda Rey peut également viser deux médailles au triple saut et à la longueur. Des puristes desdits concours lui trouvent un air de Françoise Mbango et de Sandrine Mbumi dans son enchaînement de foulées, voir même dans sa technique de saut. Avec ses 13m91 au triple saut et 6m37 en longueur, la jeune étudiante de l’INJS a de quoi faire rêver. Tout comme sa camarade d’école et coéquipière en club Raïssa Ngouopou, également alignée au triple saut et à la longueur. L’étudiante de l’INJS réalise une belle saison et peut prétendre à un podium avec ses 13m00 au triple saut et 6m32 à la longueur.

A Maurice, Adèle Mafogang en sera à sa première participation à une compétition internationale. L’étudiante de l’INJS est le nouvel espoir camerounais sur les épreuves combinées. Avec sa détermination, elle pourrait créer la surprise à l’heptathlon. Le cumul de ses points tourne autour de 5080. Des cinq filles, Linda Angounou est la seule présente dans les courses. La pensionnaire du Centre International d’Athlétisme de Dakar (CIAD), au Sénégal, se trouve déjà à Maurice, où elle est arrivée ce week-end en provenance de la France. Le 22 mai dernier, la Camerounaise a réalisé un chrono de 57’’68 sur 400 m haies en finale A du championnat des clubs de France. Fort de cette performance, l’athlète se positionne également parmi les grands espoirs de médaille du Cameroun aux Championnat d’Afrique d’athlétisme seniors à venir.

Jorim Bangue Bangue. Le jeune prodige camerounais du 110m haies.

Minimas

Chez les messieurs, le séjour en Europe d’Eseme Emmanuel, qui y est allé améliorer sa technique de course, fait du sprinteur un espoir de médaille. L’actuel numéro un du 100 et 200m camerounais a déjà couru sur la distance reine avec un chrono à 10.20. Dans une meilleure forme le jour-J, il n’est pas impossible que le capitaine de la sélection masculine de la Team Cameroon aille en déca de ce chrono-là. Avec lui dans les sprints (100 et 200m), le jeune Raphaël Ngaguele, révélation de 2021. Ses 10.33 font de lui un prétendant à une médaille à Maurice.

En effet, Ngaguele constitue avec les trois autres garçons de la bande, la nouvelle vague montante de l’athlétisme camerounais. On y retrouve Jorim Bangue Bangue, étudiant en Afrique du Sud. Le jeune prodige du 110m haies avec 13’’91 est un gros espoir de médaille. Apollinaire Yinra, le champion du Cameroun de la longueur masculine, peut rééditer l’exploit du Meeting International Making of Champion du 27 juin 2021 à Lagos (Nigeria) qu’il avait remporté avec un bond à 7m84, son record personnel. Enfin, Gama Derick Chiambah, la nouvelle pépite du triple saut masculin. L’étudiant de l’INJS peut créer la surprise en allant au-delà de ses 16m.

Bertille MISSI BIKOUN

Bertille Missi Bikoun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *