CAN Féminine «MAROC 2022» : Le bronze pour la Zambie

CAN Féminine «MAROC 2022» : Le bronze pour la Zambie

Les Copper Queens ont battu les Super Falcons du Nigeria lors de la petite finale ce vendredi, 22 juillet 2022 à Casablanca.

La Zambie a surpris le Nigeria lors du match de classement de la 14ème édition de la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) «Maroc 2022» disputée ce vendredi au stade Mohammed V de Casablanca. Plus concentrées et déterminées en première partie, la domination des Zambiennes s’est soldée par un but contre son camp de la gardienne nigériane Chiamaka Cynthia Nnadozie à la 29ème  minute. La puissante frappe à distance de Katongo a vu le ballon échouer sur le montant droit des buts nigérians. Le cuir a ricoché sur la poitrine de Chiamaka Cynthia qui l’a renvoyé dans ses filets. Comme une épine au pied, les Nigérianes ont trainé ce résultat tout le long de la partie.  Les Super Falcons ont poussé, mais elles ne sont pas parvenues à revenir au score. Francisca Ordega et ses coéquipières disputaient ce vendredi au stade Mohammed V de Casablanca, leur troisième petite finale en 14 éditions de la CAN dont 11 victoires pour les seules Super Falcons.

Pour cette édition 2022, elles sont tombées sur un jeune et dynamique adversaire.  Véritable révélation de cette Can féminine 2022, la Zambie a marqué la compétition par l’allant, la combativité et l’explosivité de ses jeunes joueuses. Tenez, la moyenne d’âge de l’équipe entraînée par Bruce Mwape est de 25 ans. L’une des plus jeunes de la compétition. Le choix de l’entraîneur sélectionneur de faire confiance en majorité aux joueuses évoluant en championnat local  a constitué un atout pour cette formation homogène : les filles se connaissant bien.

Après la frustration de la demi-finale donc, la Zambie se console avec la médaille de bronze. La victoire sur le Nigeria bouscule l’ordre établi au niveau  du football féminin en Afrique où les Super Falcons règnent sans partage. Le cinquième trophée de l’avant-centre Asisat Oshoala, désignée meilleur joueuse féminine hier, lors des CAF Awards, en est la parfaite illustration. Toutefois, la double défaite du Nigeria (lundi en demi-finale contre le Maroc et ce vendredi en match de classement contre la Zambie) lors de ses deux dernières sorties de compétition tend à remettre en cause cet ordre établi.

Si Randy Marlon Waldrum, le sélectionneur américain du Nigeria, pourrait prétexter d’avoir aligné une formation démunie ce jour en raison de nombreux cas de blessures, le technicien ne pourra pas en dire de même pour ce qui est de son entame de compétition. Les  Super Falcons avaient été battues d’entrée de compétition par les Banyana Banyana d’Afrique du Sud (2-1) qui se retrouvent aujourd’hui en finale. Tandis que le Nigeria ne figurera pas sur le podium final de la CAN «Maroc 2022». Elles peuvent se consoler tout de même d’avoir décroché le ticket qualificatif à la Coupe du monde 2023.

Il en est de même de la Zambie qui peut se satisfaire de sa performance : médaille de bronze et la qualification pour le prochain Mondial. Les Copper Queens continuent leur ascension vertigineuse. Elles qui ont battu le Cameroun pour se qualifier pour le tournoi de football féminin des Jeux Olympiques de 2020 organisés en 2021 au Japon. Une chose est certaine, la CAN Marocaine a permis de procéder à une redistribution de cartes au niveau du football féminin en Afrique.

Bertille MISSI BIKOUN

Bertille Missi Bikoun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *